CABINET MEDICAL d'OSTEOPATHIE

20 Rue du Général de Gaulle

59551 TOURMIGNIES

 

ESSAI
ESSAI
OSTEOPATHIE MEDICALE Docteur Denis RICHARD Spécialiste en médecine générale Médecine Manuelle , Ostéopathie Posturologie Lumbago,Sport
OSTEOPATHIE MEDICALEDocteur Denis RICHARDSpécialiste en médecine généraleMédecine Manuelle , Ostéopathie  Posturologie Lumbago,Sport

SCOLIOSE et ATTITUDE SCOLIOTIQUE

DEFINITION SCOLIOSE:

 La scoliose est une déviation sinueuse de la colonne vertébrale dans les trois plans de l'espace : inclinaison dans le plan frontal , rotation des vertèbres dans le plan horizontal et inversion des courbures dans le plan sagittal. Il s'agit d'une déformation non réductible , contrairement à l'attitude scoliotique.

 

La scoliose est une déformation de la colonne vertébrale qui survient pendant la croissance.

Cette déviation de la colonne correspond à une déformation des vertèbres les unes par rapport aux autres selon un axe vertical : c'est elle qui entraîne la gibbosité (bosse du thorax). Les scolioses dorsales droites (côté de la convexité) et lombaires gauches sont de loin les plus fréquentes. 

 

 

 

ATTITUDE SCOLIOTIQUE :

On parle d'attitude scoliotique quand la colonne vertébrale présente une déviation réductible.

La déformation de l'attitude scoliotique est causée par une mauvaise position qui peut avoir différentes origines :

- des blocages et des contractures

- une inégalité de longueur des membres inférieurs 

- une pathologie du bassin 

- une attitude antalgique (position prise spontanément par le corps et dans laquelle on ressent le moins fortement une douleur).

L’attitude scoliotique est soignée selon les cas :

  • * par ostéopathie
  • * par une rééducation 
  • * par orthoptie
  • * par le port de semelles orthopédiques (si les membres inférieurs sont de longueurs différentes) 
  • en traitant la cause de cette mauvaise position.

 

 

 

MON POINT DE VUE:

La scoliose est une maladie qui doit être repérée le plus tôt possible dans la croissance et traitée par un spécialiste.

L'attitude scoliotique, "l'enfant qui se tient mal", est nettement plus fréquente et beaucoup moins grave, ce qui n’empêche pas de la traiter.

La distinction entre les deux peut être difficile, parce que des blocages et des contractures non réductibles spontanément peuvent égarer le diagnostic.

C'est pourquoi : il faut lever tous ces blocages par l'ostéopathie avant de bien distinguer attitude et scoliose vraie.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© SELARL ITHAQUE- CABINET-MEDICAL-OSTEOPATHIE-DOCTEUR-RICHARD

Appel

Email